Article background image
# MasterTilt

Catherine Wihtol de Wenden : Tuto 

Rédaction Tilt le 29/04/2021

10 min de lecture 🧠   Niveau « Je me débrouille »

Partager cet article :

Le chiffre qui fait tilt

6,7

millions immigrés vivent en France, soit 9,9 % de la population totale. Plus d’un tiers ont acquis la nationalité française.


La migration, c’est quelque chose de banal, c’est l’histoire du monde et elle va se poursuivre.

Si on y réfléchit une minute, qui n’a aucune origine étrangère ? Des arrières grands-parents russes, une grand-mère espagnole, allemande, belge, polonaise ou italienne, des parents algériens ou sénégalais … Il ne faut pas remonter bien loin pour s’apercevoir que le brassage des populations a toujours existé et fait la richesse de nos sociétés.

Comme le souligne Catherine Wihtol de Wenden, politologue spécialiste de la question des migrations, « même s’il y a des murs, des frontières, des barbelés, des visas … on ne dissuadera jamais les gens de bouger s’ils veulent se donner l’objectif de changer de vie ».

Un conseil pour la suite ?

" Le monde va se mélanger de plus en plus. Il faut savoir rencontrer l’autre, aussi bien dans la vie quotidienne que dans le pays où l’on vit et à l’échelle mondiale."

Et pour démonter toutes les idées reçues sur les migrations, c’est par ici 👇

Par Rédaction Tilt

Partager cet article :

Article background image
# MasterTilt

Catherine Wihtol de Wenden : Info 

Rédaction Tilt le 29/04/2021

10 min de lecture 🧠   Niveau « Je me débrouille »

Partager cet article :

Le chiffre qui fait Tilt

5 %

de la population mondiale étaient des migrants internationaux au début du XXème siècle. Aujourd’hui, les migrants internationaux représentent 3,5 % de la population.

"Ruée", "invasion", "bombe migratoire" … Les mots utilisés pour parler des migrations drainent avec eux tout un imaginaire négatif. Imaginaire oui, car la réalité est finalement assez différente. Les migrations ont globalement un impact positif, pour le pays d’accueil, pour le pays d’origine et pour l’individu. Pourtant, elles sont rarement décrites comme telles. 

Pourquoi ça ?

Comme le souligne Catherine Wihtol de Wenden, politologue spécialiste de la question des migrations


« Le thème de l’immigration est construit à des fins politiques pour créer des bouc-émissaires quand les choses ne vont pas. On a des montants de l’intolérance à l’égard de l’autre dans les périodes de crise ».

Catherine Wihtol de Wenden

Alors comment démêler le vrai du faux sur cette vaste question ? On fait le point en vidéo. 👇

Par Rédaction Tilt

Partager cet article :

J'agis

J'ai du temps ⏰⏰⏰

Bénévolat, formation, appel à projet, jobs

J'ai 1 journée ⏰⏰

Évènements, création de contenus

J'ai 1 minute ⏰

Petites actions (en ligne), grandes différences. Avis, pétitions, partages