coupable changement climatique COP26
# Deep Tilt

Climat : à qui la faute ?

Rédaction Tilt le 09/11/2021

5 min de lecture 🧠   Niveau « Je me débrouille »

Partager cet article :

Le chiffre qui fait tilt !

100 %

du réchauffement climatique est causée par les activités humaines. D'après les modèles climatiques, les causes naturelles (activité solaire et volcanique) n'expliquent pas la hausse de température qu'on observe aujourd'hui, au contraire : sans l'Homme, la température serait restée stable voire aurait légèrement baissé.

Quand on parle climat, il est tentant de rejeter la faute sur les autres : les Américains, les Chinois, les entreprises, l’État, l’oncle climato-sceptique qui part en week-end à l’autre bout du monde … 

Dans la recherche du ou des coupables, plusieurs facteurs sont à prendre en compte : qui émet des gaz à effet de serre, pourquoi, pour qui, et depuis combien de temps ? 

Prenons l’exemple de la Chine. C’est à l’heure actuelle le pays qui émet le plus de gaz à effet de serre. Mais ramené à sa population, un Chinois émet beaucoup moins de GES qu’un Saoudien ou un Américain. En plus, la Chine est la manufacture du monde, elle produit des biens qui sont ensuite consommés, utilisés par tous les autres pays. Autant d’émissions qui sont imputés à la Chine et que les autres pays n’enregistrent pas. Et puis, on l’a vu dans l’article sur les gaz à effet de serre, ceux-ci restent dans l’atmosphère pendant près d’un siècle, donc certains pays ont un impact moindre aujourd’hui mais ils ont largement contribué à émettre les gaz à effet de serre toujours présents dans l’atmosphère de nos jours. 

Bref, la recherche du coupable n’est pas aisée et ce déni de responsabilité s’opère aussi au sein des pays.  

Comme un dessin vaut mieux qu’un long discours, Myriam Dahman, Charlotte-Fleur Cristofari et Maurèen Poignonec, autrices et illustratrice, ont choisi de résumer cet infini renvoi de la patate chaude en un schéma : le triangle de la responsabilité
 

Triangle responsabilité climat

Maurèen Poignonec

Cette tentation de faire l’autruche ne mène finalement nulle part et ce triangle de la responsabilité nous rappelle surtout une chose : pour lutter efficacement contre le changement climatique, chacun doit faire sa part

Faire sa part climat

Maurèen Poignonec

Bon alors, qu’est-ce qu’on fait ? 

Entre les émissions de gaz à effet que l’on émet directement (en prenant sa voiture par exemple) et toutes celles que l’on émet indirectement (en achetant des habits, en mangeant …), il n’est pas évident de s’y retrouver et surtout d’identifier les actions qui ont le plus d’impact ! 

Et comme le rappelle Myriam Dahman dans une interview pour Tilt, agir pour le climat, c’est bien sûr repenser sa consommation, mais c’est aussi agir en tant que citoyen.ne, étudiant.e, travailleur.se, bref, s’impliquer dans tous les domaines de sa vie. 

Petite sélection parmi les milliards de possibilités d’agir pour le climat, signée Myriam Dahman, Charlotte-Fleur Cristofari et Maurèen Poignonec : 

S’INFORMER ET PARTAGER ! 

Bien sûr, pour s’engager sur toutes les actions qui suivent, il faut d’abord s’informer, comprendre le problème dans son ampleur , ses causes et ses conséquences. Et partager cette information avec les autres, débattre, donner des cours … 

CHANGER SES HABITUDES DE CONSOMMATION

Réfléchir au type d’aliments que l’on consomme, prendre le train au lieu de l’avion, manger moins de viande, acheter moins de vêtements et de produits neufs. Mais aussi participer à l’économie collaborative, faire du troc entre voisins ou avec des applications, acheter des objets de seconde main  …
 

végétarien climat

Maurèen Poignonec

ORGANISER LA RÉSISTANCE 

Participer aux marches pour le climat ou aux grèves des vendredis lancées par la suédoise Greta Thunberg, organiser des rassemblements citoyens. Faire de la désobéissance civile et rejoindre des organisations militantes  qui mènent des actions non violentes

INTERPELLER 

Le premier pas reste de voter pour des candidats avec des programmes favorables à la transition écologiques. Mais la démocratie ne s’exerce pas que le jour des élections, il est possible d’interpeller ses représentants (député.e, maire …) pour leur dire l’importance d’agir pour le climat, ou de faire entendre sa voix en votant pour des projets écologiques via les budgets participatifs. 

CHOISIR SA VOIE

Orienter sa vie professionnelle  dans le domaine du climat, de la transition écologique. Cela peut passer par des métiers techniques, mais aussi par un engagement dans chaque entreprise ou administration pour faire bouger les choses de l’intérieur ! 

études formations climat

Maurèen Poignonec

Retrouve la liste complète et une foultitude de conseils très pratiques pour s’engager dans le magnifique documentaire illustré « 10 idées reçues sur le climat – Et comment les mettre KO pour agir maintenant » de Myriam Dahman, Charlotte-Fleur Cristofari et Maurèen Poignonec. 

Climat

Par Rédaction Tilt

Partager cet article :

Myriam Dahman : une BD pour le climat
# Iels ont tilté

Myriam Dahman : une BD pour le climat 

Rédaction Tilt le 04/11/2021

5 min de lecture 🧠   Niveau « J'y connais rien »

Partager cet article :

« On n’est pas que des consommateurs.rices ! » 

On est aussi des citoyen.ne.s, des étudiant.e.s, des travailleur.se.s et on peut faire des choix déterminants pour le climat (et pour toutes les causes qui nous touchent) dans chacune de ces facettes de notre vie. 
C’est l’idée de Myriam Dahman, autrice de littérature jeunesse et experte climat, qui a réuni ses deux métiers – passions dans un livre « 10 idées reçues sur le climat – et comment les mettre KO pour agir maintenant », co-écrit avec Charlotte-Fleur Cristofari et illustré par Maurèen Poignonec. 

Après de nombreux repas de famille où revenaient les inlassables questions voire remises en question sur le dérèglement climatique, Myriam a choisi de répondre à toutes ces petites phrases infondées par un livre ultra complet, clair, pédagogue et drôle. A mi-chemin entre le livre et la BD, on y trouve de quoi s’éclaircir les idées, affûter ses arguments pour contrer l’oncle climatosceptique mais aussi des pistes pour s’engager

Découvre son interview 👇

Climat

Par Rédaction Tilt

Partager cet article :

J'agis

J'ai du temps ⏰⏰⏰

Je trouve une mission de bénévolat

Je m'engage près de chez moi ou à distance !

J'ai 1 journée ⏰⏰

Une fresque pour expliquer les enjeux climatiques

Je me forme aux enjeux climatiques

J'ai 1 minute ⏰

Une chaine TV verte et positive !

Je découvre Up Green TV !