Enki Barache Desktop
# Iels ont tilté

Enki Barache, « L’innovation est dans le sac »

Rédaction Tilt le 01/07/2021

29 min de lecture 🧠   Niveau « Je me débrouille »

Partager cet article :

« Madagascar est l’un des 5 pays au monde qui va souffrir le plus du réchauffement climatique »

Tigoun, en malgache, ça veut dire j’aime mon sac. Et Tigoun, c’est aussi l’invention d’Enki Barache. En 2018, à seulement 21 ans, il crée avec son co-équipier Gauthier le premier sac de conservation écologique qui optimise le stockage des denrées agricoles. 

Dans ce sac biodégradable, fait à partir de matières premières renouvelables, on peut stocker n’importe quel type de graines ou céréales. Avec son sac révolutionnaire, Enki s’attaque au problème de la faim dans le monde. Mais avec une nouvelle approche : et si le problème c’était pas la quantité de nourriture produite, mais son stockage ?

 


Cette problématique des pertes post-récolte touche toute l'Afrique subsaharienne. Donc, à l'échelle de l'Afrique subsaharienne, c’est 200 millions d'agriculteurs qui sont concernés.

Enki Barache

C’est le cas à Madagascar, le pays d’origine d’Enki, mais aussi dans toute l’Afrique sub-saharienne. Là-bas, faute de moyens de stockages bon marché et efficaces, la perte des denrées touche de nombreux paysans. Certains perdent même la totalité de leur récolte, tout ça à cause des parasites, des animaux ou de l'insalubrité... Un drame pour ces familles qui trouvent dans l'agriculture leur seul moyen de subsistance. 

Avec cette invention technique simple accessible et écologique, Enki souhaite améliorer les conditions de vie de millions de personnes. Une volonté prenant racine tant dans son histoire personnelle que dans une recherche poussée, construite et engagée.

Dans cet épisode d’ «Alors ils l’ont fait », Enki partage ses déclics, son parcours entreprenarial et ses ambitions au micro de Marie Salah.
Suivre Enki Barache : @enki.tigoun

 

“Ils ne savaient pas que c’était impossible alors ils l’ont fait”

En référence à la célèbre sentence de Mark Twain, le podcast Alors ils l’ont fait donne la parole à des citoyens ordinaires aux trajectoires extraordinaires.

La saison 3 est dédiée à des jeunes professionnels qui s’engagent au quotidien dans leur métier.

Les épisodes sont disponibles sur toutes les plateformes de podcast.

👇

 

 Acast Spotify Deezer Apple Podcasts

Engagement Alimentation

Par Rédaction Tilt

🎤 Marie Salah

✏ Anaïs Bordas

Partager cet article :

Marjolaine Bert Low Tech Refugiés bannière
# Iels ont tilté

Marjolaine Bert : La tech au secours des réfugiés 

Rédaction Tilt le 17/06/2021

29 min de lecture 🧠   Niveau « Je me débrouille »

Partager cet article :

« Je crois qu’il n'y a pas d'âge pour s'engager »

Enfant, on rêve souvent d’être pompier, vétérinaire, médecin, professeur… Des métiers tournés vers les autres, qui portent en eux un idéal de société. 

Mais en grandissant, on évolue et nos perspectives changent ; on pense alors à gagner sa vie, parfois à créer de la valeur pour soi-même avant les autres. 

Pourtant, conjuguer ses rêves d’enfants à sa vie professionnelle est bien possible : c’est ce que prouve le parcours de Marjolaine Bert, 32 ans, directrice de l’association “Low tech et réfugiés”. 

Créée en 2018 sur l’île de Lesbos en Grèce, cette structure permet aux migrants de se réinsérer par le travail et de répondre aux besoins du quotidien grâce aux Low Tech.

Les low tech, qu’est-ce que c’est ? À l’opposé des high-tech, ce sont des techniques simples, utiles et durables, comme la récup’, qui répondent à des besoins de base. 

Dans les camps de réfugiés, et depuis peu à Marseille et Briançon, l’association de Marjolaine offre du secours matériel, mais également une ressource qui n’a pas de prix : l’autonomie.

« Ça me semble essentiel que les solutions viennent des personnes elles-mêmes.(…) On devrait parler plutôt de bénéficiaires acteurs. Parce que, finalement, c'est eux qui sont les maîtres de leur devenir. »

Dans cet épisode, elle partage ses passions, ses inspirations et ses combats au micro de Marie Salah, qui reprend dans cette 3ème saison le flambeau de Clémence Bodoc. 
 

« Ils ne savaient pas que c’était impossible alors ils l’ont fait »

En référence à la célèbre sentence de Mark Twain, le podcast Alors ils l’ont fait donne la parole à des citoyens ordinaires aux trajectoires extraordinaires.

La saison 3 est dédié à des jeunes professionnels qui s’engagent au quotidien dans leur métier. 

Les épisodes sont disponibles sur toutes les plateformes de podcast. 

👇

Acast Spotify Deezer Apple Podcasts

Migrations Engagement

Par Rédaction Tilt

🎤 Marie Salah

✏ Anaïs Bordas

Partager cet article :

J'agis

J'ai 1 minute ⏰

Petites actions (en ligne), grandes différences. Avis, pétitions, partages

J'ai 1 journée ⏰⏰

Je crée du lien avec celles et ceux qui viennent de loin !

Je participe

J'ai du temps ⏰⏰⏰

Je me mobilise pour les sans-papiers

Je signe