Marjolaine Bert Low Tech Refugiés bannière
# Iels ont tilté

Marjolaine Bert : La tech au secours des réfugiés 

Rédaction Tilt le 17/06/2021

29 min de lecture 🧠   Niveau « Je me débrouille »

Partager cet article :

« Je crois qu’il n'y a pas d'âge pour s'engager »

Enfant, on rêve souvent d’être pompier, vétérinaire, médecin, professeur… Des métiers tournés vers les autres, qui portent en eux un idéal de société. 

Mais en grandissant, on évolue et nos perspectives changent ; on pense alors à gagner sa vie, parfois à créer de la valeur pour soi-même avant les autres. 

Pourtant, conjuguer ses rêves d’enfants à sa vie professionnelle est bien possible : c’est ce que prouve le parcours de Marjolaine Bert, 32 ans, directrice de l’association “Low tech et réfugiés”. 

Créée en 2018 sur l’île de Lesbos en Grèce, cette structure permet aux migrants de se réinsérer par le travail et de répondre aux besoins du quotidien grâce aux Low Tech.

Les low tech, qu’est-ce que c’est ? À l’opposé des high-tech, ce sont des techniques simples, utiles et durables, comme la récup’, qui répondent à des besoins de base. 

Dans les camps de réfugiés, et depuis peu à Marseille et Briançon, l’association de Marjolaine offre du secours matériel, mais également une ressource qui n’a pas de prix : l’autonomie.

« Ça me semble essentiel que les solutions viennent des personnes elles-mêmes.(…) On devrait parler plutôt de bénéficiaires acteurs. Parce que, finalement, c'est eux qui sont les maîtres de leur devenir. »

Dans cet épisode, elle partage ses passions, ses inspirations et ses combats au micro de Marie Salah, qui reprend dans cette 3ème saison le flambeau de Clémence Bodoc. 
 

« Ils ne savaient pas que c’était impossible alors ils l’ont fait »

En référence à la célèbre sentence de Mark Twain, le podcast Alors ils l’ont fait donne la parole à des citoyens ordinaires aux trajectoires extraordinaires.

La saison 3 est dédié à des jeunes professionnels qui s’engagent au quotidien dans leur métier. 

Les épisodes sont disponibles sur toutes les plateformes de podcast. 

👇

Acast Spotify Deezer Apple Podcasts

Migrations Engagement

Par Rédaction Tilt

🎤 Marie Salah

✏ Anaïs Bordas

Partager cet article :

richard lusakumunu podcast congo
# Iels ont tilté

Richard Lusakumunu : l'art du partage

Rédaction Tilt le 04/03/2021

22 min de lecture 🧠   Niveau « Je me débrouille »

Partager cet article :

« Je me rappelle de fois où l’on s’est croisé entre artistes venant des 4 coins du monde, l’art était pour nous le seul moyen de pouvoir communiquer. » 

Souvent dans l'imaginaire, la vie d'artiste est associée à une forme de luxe et de précarité presque poétique. Le luxe de pouvoir se consacrer à son art parce qu'on n’a pas besoin de s'encombrer l'esprit de bassesses matérielles. La précarité presque poétique de l'artiste en galère qui, s'il peine à se nourrir, nourrit au moins son art.

Richard Lasakumunu a choisi de nourrir le talent des autres et surtout de ceux dont la galère n'a rien de poétique.

A 27 ans, ce peintre congolais vit en Grèce avec le statut de réfugié politique. Il transmet sa passion aux jeunes réfugiés, qu'il aide à s'intégrer par l'art dans leur nouvelle société.

Richard raconte son parcours au micro de Clémence Bodoc. 
 

« Ils ne savaient pas que c’était impossible alors ils l’ont fait »

En référence à la célèbre sentence de Mark Twain, le podcast Alors ils l’ont fait donne la parole à des citoyens ordinaires aux trajectoires extraordinaires. 

Les épisodes sont disponibles sur toutes les plateformes de podcast. 

👇

Acast Spotify Deezer Apple Podcasts

Art Engagement

Par Rédaction Tilt

🎤 Clémence Bodoc 

✏ Anaïs Ordas

Partager cet article :

J'agis

J'ai du temps ⏰⏰⏰

Des événements, des étudiants, des initiatives engagées

Je participe !

J'ai 1 journée ⏰⏰

Je crée du lien avec celles et ceux qui viennent de loin !

Je participe

J'ai 1 minute ⏰

Faire entendre sa voix

Je participe à des panels pour faire entendre ma voix