Léa Murawiec jeune talent illustration oeuvre BD engagement jeunesse
# Iels ont tilté

Rencontre avec Léa Murawiec

Rédaction Tilt le 12/02/2021

3 min de lecture 🧠   Niveau « J'y connais rien »

Illustratrice et auteure, Léa Murawiec a créé une bande dessinée pour Tilt sur l’engagement de la jeunesse, face aux adultes « boomers » et désintéressés. 

« Je suis un personnage de BD aussi dans la vraie vie ! »

Un vent de révolte gronde dans le crayon de Léa Murawiec. Après s’être fait la main en créant ses propres histoires de Lucky Luke et des Schtroumpfs pendant son enfance (paraît que ses histoires étaient bien meilleures que les originales !), elle consacre désormais son imagination débordante à la création d’univers absurdes. 

Absurdes certes, mais toujours connectés à la réalité de notre monde. Entre conflits de générations et questionnements d’un monde dénué de sens, elle s’attaque à des sujets qui nous ont tous traversé l’esprit. À l'imagine de sa première bande-dessinée dystopique Le Grand vide où on suit la quête de notoriété de l'héroïne Manel Naher dans une mégapole bien flippant.

Découvre la bande dessinée qui a créé un vrai déclic chez Léa Murawiec, et comment elle s’y est prise pour dessiner cette planche exclusive pour Tilt ! 

Suffit de cliquer 👇 

Zoom sur... les BD vivantes 

Les « BD vivantes » ont été imaginées par 15 jeunes talents de la BD française, majoritairement issus du concours Jeunes Talents du festival d’Angoulême. 15 jeunes auteurs de moins de 30 ans qui partagent leur vision des grands enjeux mondiaux avec leur univers artistique, leur engagement, leur révolte parfois et leurs rêves. 

Un dispositif en partenariat avec le Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême. 
 

Engagement Climat

Par Rédaction Tilt

Partager cet article :