Article background image
# MasterTilt

Nayla Ajaltouni, Part.1 : « Un T-shirt à 5 euros, ça n’existe pas » 

Rédaction Tilt le 15/04/2021

7 min de lecture 🧠   Niveau « Je me débrouille »

Partager cet article :

Le chiffre qui fait Tilt

20

% de la pollution des eaux dans le monde sont dues aux teintures du secteur textile
(Sources : La mode sans dessus dessous, ADEME)

Comment couvrir les frais de production du tissu, puis du vêtement, le transport, la mise en rayon … en vendant un t-shirt à 5 € ?

La réponse donnée par Nayla Ajaltouni, coordinatrice du collectif l’Ethique sur l’étiquette, est aussi triste que simple :


Un t-shirt à 5 € ça n’existe pas. Ça n’existe que parce qu’il y a des coûts cachés sociaux et environnementaux énormes tout au long de la chaine de valeur 

Fast-fashion victimes ?

En d’autres mots, ce sont les paysans, pour la majorité indiens, principaux producteurs de coton, et les ouvrières textiles du Bangladesh ou autre pays d’Asie du Sud-Est, très peu rémunérés et fortement exposés aux produits chimiques, qui en payent le prix fort et permettent, contre leur gré, à de grandes multinationales de vendre leur t-shirt à des prix défiant toute concurrence.

Comment sont produits nos vêtements ? Quel est leur vrai prix ? Quels sont les impacts de l’industrie textile sur les hommes et l’environnement ?

Nayla Ajaltouni a répondu à toutes nos questions ! 👇

Je donne mon avis

👕

Serais-tu prêt.e à limiter ton impact textile ?

Par Rédaction Tilt

🎬 Jmage
📸 Sam Tarling / Oxfam
 

Partager cet article :

J'agis

J'ai du temps ⏰⏰⏰

Un café... pour réparer !

Les repairs cafés à côté de chez moi

J'ai 1 journée ⏰⏰

J'achète en seconde main, de façon solidaire et responsable

Par ici l'e-shop

J'ai 1 minute ⏰

On le dit, on le répète, économisons l'eau !

Je mesure ma conso d'eau
Article background image
# Tiltionnaire

La Fast Fashion, c'est quoi ?

Rédaction Tilt le 13/04/2021

3 min de lecture 🧠   Niveau « J'y connais rien »

Partager cet article :

 « Fast » accolé devant un autre mot, ça n’annonce pas la qualité !  

Pareil pour « fast fashion » qui recouvre la production de masse de vêtements à bas prix, qui ont une durée de vie de quelques semaines dans des magasins de mode répartis sur toute la planète.

Pas de stocks : on produit les mêmes pièces à des millions d’exemplaires, on vend partout dans un temps limité, puis on jette les invendus et on recommence.

Pour les marques de mode qui le pratiquent, la fast fashion, c’est le jackpot !

Pour nous tous, c’est :

  • Pollution
  • Gaspillage
  • consommation d’eau
  • travailleuses (surtout des femmes) mal payées et maltraitées.

L’industrie du vêtement et du textile ce sont 8 à 10 % des émissions à effet de serre. Ce n’est pas avec la fast fashion que ça va s’arranger !


La fast fashion est loin d’être bon marché. Elle peut être bon marché en termes de coût financier, mais très coûteuse lorsqu'il s'agit de l'environnement et du coût de la vie humaine.

Sass Brown, éducatrice de mode et autrice

Pour creuser le sujet

  • Nayla Ajaltouni, coordinatrice du collectif l’Ethique sur l’étiquette a répondu à nos questions.
    👉 Découvre ses deux interviews : info (pour comprendre l’industrie textile) et tuto (pour dénicher des bonnes astuces et limiter ton impact)
  • « La mode sans dessus-dessous » par l’Ademe et le média QQF : une infographie pour comprendre la fast fashion en long, en large, en travers !
  • « Fast fashion : les dessous de la mode à bas prix » : le passionnant et terrifiant documentaire d’Arte, où l’on comprend les coûts cachés derrière nos habits à bas coûts. 
  • Comment opter pour une mode plus éthique et responsable : l'article très intéressant et pragmatique de Greenpeace qui te donne quelques tips pour t'aider à agir à ton échelle en matière de mode 

Donne-nous ton avis !

👕

Serais-tu prêt.e à limiter ton impact textile ?

Par Rédaction Tilt

Partager cet article :

J'agis

J'ai du temps ⏰⏰⏰

Bénévolat, formation, appel à projet, jobs

J'ai 1 journée ⏰⏰

Évènements, création de contenus

J'ai 1 minute ⏰

Petites actions (en ligne), grandes différences. Avis, pétitions, partages