bannieres migrations
# MasterTilt

“Les migrations sont l’histoire du monde” Catherine Wihtol de Wenden

Rédaction Tilt le 29/04/2021

10 min de lecture 🧠   Niveau « Je me débrouille »

Les flux migratoires dans le monde : et si on en revenait aux faits et aux chiffres ? Les migrations ont toujours existé, elles sont même moins importantes aujourd’hui qu’au début du XXème siècle. C’est ce que nous rappelle Catherine Wihtol de Wenden, politologue et directrice de recherche, qui invite à déconstruire les idées reçues sur les migrations !

Le chiffre qui fait Tilt

5%

de la population mondiale étaient des migrants internationaux au début du XXème siècle. Aujourd’hui, les migrants internationaux représentent 3,5 % de la population.

Migrations : halte aux idées reçues 

Ruée, invasion, bombe migratoire … Les mots utilisés pour parler des migrations drainent avec eux tout un imaginaire négatif. Imaginaire oui, car la réalité est finalement assez différente. Les migrations ont globalement un impact positif, pour le pays d’accueil, pour le pays d’origine et pour l’individu. Pourtant, elles sont rarement décrites comme telles.  

Pourquoi ça ? Comme le souligne Catherine Wihtol de Wenden, politologue spécialiste de la question des migrations, « le thème de l’immigration est construit à des fins politiques pour créer des bouc-émissaires quand les choses ne vont pas. On a des montants de l’intolérance à l’égard de l’autre dans les périodes de crise »

Alors comment démêler le vrai du faux sur cette vaste question qu’est la migration ? On fait le point en vidéo. 

Tu connais la définition internationale du migrant ? 

Catherine Wihtol de Wenden nous donne la définition universelle faite par les Nations Unies : « Un migrant est quelqu’un qui est né dans un pays, qui vit dans un autre pays que celui où il est né pour une durée égale ou supérieure à 1 an. » 

À la différence, un réfugié est un migrant forcé de se déplacer vers un autre pays, à cause de la situation de son pays. Soulignons que les touristes ou les visiteurs de courte durée ne sont donc pas des migrants.

Les migrations ont-elles évolué ? 

Au XXe siècle, il y avait 5 % de migrants internationaux. Ce chiffre est passé aujourd’hui à 3,5 % ! Les migrations de l’époque étaient principalement blanches et de peuplement : les migrants venaient peupler des terres vides avec peu d’espoir de retourner chez eux. 

Aujourd’hui, l’idée de migration de peuplement n’est plus vraiment d’actualité… Les gens migrent plus volontiers vers les métropoles. Les migrations vers le Sud sont même en passe de dépasser les migrations vers le Nord de la planète !

Pourquoi les gens migrent ? 

Les raisons sont nombreuses. Les migrations peuvent être économiques, familiales ou encore sécuritaires, contraintes. Les crises et les conflits, notamment, provoquent des millions de déplacements. À titre d’exemple, 5 millions de personnes ont quitté la Syrie et 4 millions l’Irak, rappelle Catherine Wihtol de Wenden.

Alors que les migrations ont contribué à façonner les sociétés telles que nous les connaissons, les migrants cristallisent les peurs et l’acharnement politique de certains partis. Les migrants sont également traités différemment selon leur origine. D’ailleurs, sont communément appelés « migrants » celles et ceux qui viennent des pays pauvres et en voie de développement. Tandis que les autres populations sont « expatriées ». 

Ainsi, comme le rappelle Catherine Wihtol de Wenden, qui déplore la gestion actuelle des flux migratoires en France notamment : « On est dans un contexte de mensonge et on entretient le migrant dans une très grande précarité ». 

MasterTilt, c’est  quoi ? 

MasterTilt, ce sont des interviews d’expert.e.s qui reviennent en profondeur sur leur sujet d’études : d’abord, ils.elles décryptent les défis du monde, ensuite, ils.elles nous donnent leurs bons tuyaux pour agir. Retrouve ici la vidéo tuto de Catherine Wihtol de Wenden.

Migrations Inégalités

Par Rédaction Tilt

🎬 Jmage 

Partager cet article :

J'agis

J'ai 1 minute ⏰

Avis - Société - Ville

J'ai 1 journée ⏰⏰

Deux semaines pour agir auprès des personnes fragilisées

Plus d'infos par ici

J'ai du temps ⏰⏰⏰

Je me mobilise pour les sans-papiers

Je signe