états insulaires
# Iels ont tilté

Shaama Sandooyea, porter la voix des États insulaires

Rédaction Tilt le 03/06/2022

5 min de lecture 🧠   Niveau « J'y connais rien »

Originaire de l’île Maurice, Shaama Sandooyea milite partout où elle le peut pour faire entendre la voix des petits États insulaires et protéger l’océan. Avec un seul objectif : permettre aux jeunes générations des territoires insulaires de… survivre. 

« C’est à nous de demander le changement. »

À Maurice, l’océan fait partie du quotidien. Shaama Sandooyea, 25 ans, l’a toujours côtoyé : à la plage, en plongée… Si elle avait déjà l’impression de le connaître, c’est au cours de ses études en sciences environnementales marines qu’elle s’est forgée des convictions sur son compte. L’océan, ce n’est pas qu’un espace de loisir. Il détermine aussi le climat de l’île, les habitants y puisent leurs ressources alimentaires, l’économie est en partie basée sur le tourisme, lui-même basé sur les activités marines. Il est, de fait, absolument central, et les récentes modifications liées au changement climatique perturbent et vont perturber de plus en plus sévèrement le quotidien des mauriciens

Pour protéger l’océan et les conditions de vie sur son île, Shaama s’est engagée sur tous les fronts. Avec Greenpeace, elle a organisé la première manifestation sous-marine. Avec d’autres étudiants, elle a cofondé le mouvement « Fridays for Future » à Maurice. En plus de ses activités militantes, depuis un an, elle a rejoint l’Agence française de développement pour travailler sur les sujets environnementaux et aider à mieux comprendre les enjeux des territoires insulaires. 

Un vaste combat pour la protection des océans qu’elle raconte au micro de Tilt ! 👇

Océans Climat Biodiversité

Par Rédaction Tilt

Partager cet article :

J'agis

J'ai 1 minute ⏰

OPEN : L'observatoire participatif des espèces et de la nature

J'observe !

J'ai 1 journée ⏰⏰

Évènements, création de contenus

J'ai du temps ⏰⏰⏰

Je m'engage pour les océans avec Surfrider

Je signe une pétition