tour du monde
# Si loin, si proches

Tour du monde en 8 infos insolites

Rédaction Tilt le 01/08/2022

5 min de lecture 🧠   Niveau « J'y connais rien »

Fatigué.e de voir des photos de tes potes en vacances alors que t’es bloqué.e chez toi ? On a trouvé un petit remède pour toi ! Sans bouger d’un centimètre, pars explorer le monde qui t’entoure à travers 8 infos insolites et étonnantes. De quoi briller lors des apéros de retour de vacances !

Égypte : LE pays des pyramides ?

Toi aussi, tu pensais que l’Égypte était LE pays des pyramides ? Eh bien non ! Elles sont deux fois plus nombreuses au Soudan, un peu plus au sud. Âgées de plus de 2500 ans, les pyramides nubiennes ont été construites par les Koushites le long du Nil et ont résisté aux pillages.

pyramides nubie

Trésors antiques oubliés, elles n'attirent pourtant que 800 000 touristes chaque année, contre 13 millions pour leurs voisines égyptiennes. Alors que le tourisme de masse fait des ravages sur les sites archéologiques et ternit leur découverte, les soudanais sont convaincus que leurs édifices méconnus finiront par attirer de nombreux curieux hors des sentiers battus. 

Rwanda : modèle de l’égalité des genres

Suède par-ci, Norvège par-là : les pays du Nord sont souvent les seuls pays cités comme bons élèves de l’égalité des genres. Sauf que dans le classement du Forum économique mondial dédié à la parité femme-homme, la Namibie et le Rwanda arrivent 6ème et 7ème,  juste derrière la Suède. Pour info, la France arrive 16ème et les États-Unis intègrent à un cheveu près le top 30 (no comment !).

Mais comment expliquer ça ? Après le génocide de 1994 qui a ravagé le Rwanda, les femmes représentaient 70 % de la population du pays, et elles ont joué un rôle majeur dans sa reconstruction. Résultat, le Rwanda détient le record de la parité en politique avec plus de 60% de femmes au Parlement et 40% parmi ses ministres. Bien sûr, tout n’est pas rose, les inégalités de genre persistent mais les différences de salaire y sont moins élevées qu’en France et les concours de beauté très mal vus.

parité rwanda

Au Cap, économiser l’eau coule de source 

La ville du Cap, en Afrique du Sud, souffre de grandes sécheresses depuis plusieurs années. Mais ses habitants ne se sont pas laissés abattre et ont rivalisé de créativité pour faire de leur ville un exemple ! La preuve en un exemple : une playlist de morceaux d’une durée 2 minutes spécialement composés pour réduire son temps passé sous la douche. 

Résultat ? Le Cap a réussi la prouesse de réduire sa consommation d’eau à 50 litres par jour et par personne - soit 3 fois moins qu’en France. Le pays demande aussi r à ses 2 millions de voyageurs annuels de se comporter comme des Sud-Africains, pour développer un tourisme économe en eau.

eau afrique du sud

Finis les chasses d’eau de 12L, et les bains moussants, on limite la vaisselle en dégustant ses boissons directement à la bouteille. Alors, cap de prendre ta douche en 2 minutes chrono ?

Jour du dépassement : pas tous égaux…

Le 28 juillet 2022 est un triste anniversaire… C’est le jour du dépassement, la date à laquelle on aura consommé plus de ressources (poissons, eau, arbres, sols fertiles) que ce que la Terre peut régénérer en un an.  Autrement dit : à partir de cette date, nous vivrons 5 mois dans le rouge.

Depuis les années 70, la date du dépassement n’a cessé d’avancer. Sauf bien sûr l'année dernière, avec le confinement global. Malheureusement, ce recul aura été éphémère. 

jour du dépassement

Cette date symbolique prouve que notre impact sur l’environnement ne cesse d’augmenter, mais il est très variable en fonction des pays et de leurs modes de vie… Si le Mali, l’Équateur ou encore l’Indonésie font partie du top 10 des pays pour lesquels ce jour intervient en toute fin d’année, en décembre, on retrouve le Qatar, l’Estonie ou encore les Etats-Unis dans le flop 10 des pays qui avaient tout englouti dès mars… Spoiler : la France se situe plutôt du côté des seconds, avec un joyeux non-anniversaire qui tombait le 5 mai 2022.

En Équateur, les fleuves ont une voix

Se faire traîner en justice par un fleuve ? Bien sûr que ça peut arriver ! Ça fait belle lurette — 14 ans pour être exact — que l’Équateur a inscrit les droits de la nature dans sa Constitution. L’objectif ? Reconnaître son droit à exister et se régénérer en permettant à des représentants nommés ou des ONG de défendre ses intérêts, y compris face à certains intérêts humains.

Jusqu’ici, 21 procès ont été remportés en Équateur par Pachamama : “la Terre Mère”. Le premier date de 2011, et a permis d’annuler un projet d’autoroutes qui menaçait la rivière Vilcabamba.

rivière Vilcabamba.

Depuis, plusieurs pays ont suivi l’exemple et accueilli de nouvelle personnalités juridiques comme le parc national de Te Urewera, le fleuve Whanganui en Nouvelle-Zélande, la rivière du Magpie au Québec…

En Australie, découverte de la plus grande plante du monde

Tu pensais que la baleine était le plus grand organisme du monde ?  Eh bien non ! Dans la baie Shark, en Australie, des océanographes ont découvert avec stupéfaction une plante aquatique qui s’étend sur 180km de long

Posidonia australis

© Rachel Austin, Université d'Australie-Occidentale

Elle s’est développée en se clonant petit à petit, pendant 4500 ans et et recouvre aujourd’hui l’équivalent de 20 000 terrains de rugby. Bref, on parle d’une plante qui pourrait s’étendre de Paris au Havre si elle tire un peu sur les bras. Cerise sur le gâteau, cette curiosité semble posséder une grande résilience face au réchauffement climatique. De quoi intriguer et inspirer les nombreux chercheurs qui vont se presser à son chevet !

Au Pérou, des "gardiens" de la pomme de terre

La pomme de terre, cet aliment phare qu’on retrouve dans nos assiettes sous de nombreuses formes, n’a été introduite en Europe qu’après la colonisation. Car elle vient en fait de la cordillère des Andes, qui en héberge plus de 4000 variétés. Là-bas, dans la région de Cuzco (Pérou) se situe le "Parque de la papa" : le parc de la pomme de terre !

Dans ce laboratoire grandeur nature, près de 7 000 agriculteurs cultivent la pomme de terre pour protéger et promouvoir sa diversité. Car la culture de la “papa” est elle aussi confrontée aux effets du changement climatique. La preuve ? Depuis quelques années, elle se cultive à des altitudes de plus en plus élevées : 300 mètres de plus en 25 ans… 

À suivre… 👀 En attendant, retrouve notre tour du monde en vidéo sur la page Instagram de Tilt !

Biodiversité Égalité de genre Tourisme Ressources naturelles Eau

Par Rédaction Tilt

Partager cet article :

J'agis

J'ai 1 minute ⏰

Petites actions (en ligne), grandes différences. Avis, pétitions, partages

J'ai 1 journée ⏰⏰

Évènements, création de contenus

J'ai du temps ⏰⏰⏰

Bénévolat, formation, appel à projet, jobs