desktop argos
# La photo qui fait Tilt

Sahel : Un bocage dans les dunes

Argos x Tilt le 07/06/2024

3 min de lecture 🧠   Niveau « J'y connais rien »

Au Sahel, l’avancée du désert menace les communautés agropastorales installées dans cette zone de transition entre le Sahara, au nord, et la savane arborée, au sud. La sécheresse qui touche la région depuis un demi-siècle, couplée à la pression humaine croissante, fragilise les sols : érosion, baisse de la fertilité, dépérissement des arbustes, les conséquences sont dramatiques. Afin de restaurer les sols, des paysans au Burkina Faso redécouvrent le bocage et l’agroécologie.

Un tiers du pays menacé par le désert

désertification argos

Ces jeunes pousses de haies en attente d’être plantées à Filly, dans le nord du Burkina Faso, constituent les briques de la Grande muraille verte du Sahel, censée protéger les terres productives de l’avancée du désert.

Au Burkina Faso, la sécheresse chronique et la désertification fragilisent les sols et menacent directement les activités agricoles des populations locales. Selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) plus de 9 millions d’hectares de terres dans le pays sont déjà dégradées par ce phénomène. Auquel s’ajoutent des mauvaises pratiques agricoles, la déforestation abusive et le surpâturage. Sans compter la hausse des températures liée au changement climatique, qui pourrait faire chuter les rendements agricoles entre 15 et 40% d’ici la fin du siècle.

Concilier tradition et innovation

désertification sahel

Pour renverser cette tendance et restaurer les sols, l’association Terre Verte œuvre depuis 1989 avec les paysans du nord du pays : 800 hectares de bocage sahélien ont vu le jour et environ 300 familles en bénéficient. Les haies et les arbres des bocages sont indispensables pour capter l’eau des pluies, favoriser leur écoulement souterrain, maintenir l’humidité des sols et garder les cultures à l’ombre et à l’abri des vents

De plus en plus d’agriculteurs appliquent des techniques d’agroécologie pour assurer un avenir à leurs enfants et contraster l’avancée du désert. Un combat mené essentiellement par les femmes : elles construisent les mares, les diguettes et les bassins pour retenir l’eau, en creusant le sol à la pioche et à la pelle sous le soleil brûlant, et préparent les boutures des essences d’arbres à planter.

Sécheresse

Par Argos x Tilt

"La photo qui fait tilt" est proposée en collaboration avec le @CollectifArgos qui rassemble des journalistes engagé·e·s sur les questions environnementales. 

📸 @jeromine_derigny ✍️ daniel_peyronel

Partager cet article :

J'agis

J'ai 1 minute ⏰

Petites actions (en ligne), grandes différences. Avis, pétitions, partages

J'ai 1 journée ⏰⏰

Évènements, création de contenus

J'ai du temps ⏰⏰⏰

Bénévolat, formation, appel à projet, jobs